Pour garantir le remboursement d’un prêt, certaines banques demandent aux clients de souscrire une assurance emprunteur. Cette dernière se définit donc comme un contrat temporaire devant couvrir la durée de prêt et le remboursement du crédit. Découvrez ici comment bien choisir son assurance emprunteur.

Le choix des garanties

Pour prendre une assurance emprunteur, vous devez tenir compte des garanties qu’elle couvre. À cet effet, les garanties sont subdivisées en trois grandes catégories dont la perte emploi, le décès et l’invalidité. Pour ce qui est de l’invalidité, il s’agit essentiellement de la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). Il y a aussi l’invalidité permanente partielle, l’invalidité permanente totale et l’incapacité temporaire totale de travail. En souscrivant à ces garanties, l’assurance pourra couvrir les mensualités restantes du client à la banque après avoir reçu les preuves justificatives.

Il y a invalidité permanente totale et incapacité temporaire totale de travail lorsque le client n’est plus en mesure d’exercer. Que ce soit un arrêt de son activité professionnelle ou de toute activité professionnelle, l’assureur doit intervenir. Dans le cadre d’un arrêt de son activité professionnelle, il pourra bénéficier d’une meilleure protection. Par contre, si vous optez pour l’indemnisation en cas de cessation de toute activité professionnelle, il se pourrait que l’assureur ne vous dédommage pas. En effet, après une maladie ou un accident, il est possible que vous continuiez à exercer. Si tel est le cas, la compagnie peut ne pas vous dédommager.

Pour ce qui est de la garantie perte emploi, vous serez dédommagé à condition que la perte de votre emploi n’émane pas d’une démission au poste. Il en sera de même si vous êtes licencié pour faute grave ou lourde. Pour connaître alors les exclusions ainsi que les garanties qui vous sont offertes, vous pouvez prendre connaissance des conditions générales de l’assurance. Toutefois, il peut arriver que les garanties varient en fonction de votre profession et diffèrent d’une compagnie à une autre. À titre d’exemple, la garantie perte emploi n’est pas toujours associée à certains contrats emprunteurs.

Le choix de la quotité assurée et de la durée de couverture de la garantie

La quotité assurée est le pourcentage de prise en charge qui revient à l’assurance en cas de sinistre. Votre prêt à la banque ou auprès d’un établissement de crédit peut obtenir une couverture partielle ou totale auprès de l’assureur. Dans la plupart des situations où le prêt est contracté par une seule personne, la quotité assurée correspond à la totalité du montant. Par contre, dans le cadre d’un emprunt souscrit par plusieurs personnes, la souscription est faite en fonction de la situation financière de chacun.

Toutefois, les garanties ne sont plus couvertes à partir d’un certain âge. Cet âge est compris généralement entre 65 et 75 ans et est mentionné au contrat. Vous pouvez aussi vérifier si les garanties qui vous sont proposées sont de types forfaitaires ou indemnitaires. Avec une garantie forfaitaire, le montant de l’indemnisation est déjà défini avant même la réalisation du sinistre. La garantie indemnitaire quant à elle tient compte des pertes réellement subies lors du sinistre pour pouvoir vous dédommager à juste titre.

Voilà pour ce qui est des options à tenir compte pour prendre une assurance emprunteur.

Pensez à multiplier les devis pour cette assurance emprunteur

Contrairement aux idées reçues, vous n’êtes pas contraint de souscrire avec le même organisme qui s’occupe de votre crédit immobilier par exemple. En effet, il est certes possible d’avoir une belle négociation afin de profiter d’un prix sympathique, mais il est tout à fait envisageable de confier votre dossier à des concurrents. Il faudra par contre respecter quelques conditions comme des garanties similaires et un prix plus faible.

  • Comme c’est le cas pour les crédits immobiliers, les taux ont tendance à baisser ou à augmenter au fil des mois et des années.
  • Vous pouvez donc négocier votre contrat si vous respectez les termes de ce dernier pour profiter des nouveaux taux qui sont plus faibles que ceux appliqués actuellement.
  • Avec les assurances pour les emprunteurs, c’est finalement la même chose puisque vous pouvez négocier les contrats.

Pour chercher la meilleure assurance, il est conseillé de faire appel à un courtier puisqu’il a de nombreux partenariats. Plus ces derniers sont conséquents et plus vous pourrez clairement avoir des coûts sympathiques pour votre dossier. N’hésitez pas à vous renseigner, car cette assurance emprunteur pourrait être plus intéressante chez un concurrent physique ou en ligne.