En ayant un véhicule, la première chose importante à avoir, c’est bien le permis de conduire.

Que ce soit une voiture, un fourgon, un camion ou même un scooter, le permis de conduire et l’assurance sont nécessaires à avoir.

En effet, pour éviter tous les risques et accidents que peut rencontrer un conducteur, opter pour la protection de son matériel est la meilleure solution.

Lorsqu’on a un permis de conduire ou même un brevet de sécurité routière (BSR), tout est valable. Pour cela, nous allons aborder dans cet article le cas où un conducteur de scooter ne détient pas le BSR. Est-il donc possible de l’assurer ?

Que dit le règlement sur l’assurance d’un scooter sans BSR ?

Certes, opter pour une assurance scooter sans BSR est une bonne étape, mais avant de le faire, il est conseillé de connaître ce que la loi dit sur cela. Il existe cependant trois situations :

  • Pour les conducteurs qui sont nés avant le 31 décembre 1987 : ils ont la possibilité d’assurer leurs scooters même s’ils ne possèdent pas de permis de conduire, ni de BSR.
  • Pour les conducteurs qui sont nés après le 1er janvier 1988 : ils peuvent assurer leurs scooters seulement s’ils ont un BSR ou tout autre titre équivalent reconnu en France.
  • Pour les conducteurs qui n’ont pas plus de 14 ans : tous les conducteurs qui ne dépassent pas 14 ans doivent obtenir un permis de conduire AM pour pouvoir assurer leurs scooters. En effet, pour avoir le permis AM, le candidat doit passer plus d’examens par rapport au BSR.

Comment choisir son assurance scooter sans BSR ?

On sait tous que conduire n’importe quel véhicule et notamment un scooter présente plusieurs risques et dangers, cependant, bien choisir son assurance scooter est très important.

Quelle assurance choisir pour son scooter ?

On vous conseille d’opter pour une assurance tous risques. En effet, l’assurance tous risques présente plusieurs garanties notamment la garantie vol/incendie, ainsi que la garantie dommage tous accidents.

L’assurance scooter sans BSR permet de dépanner et d’assister ses clients en cas de problèmes. Ainsi, en cas d’accident responsable, le conducteur va bénéficier d’une couverture de la part de cette assurance, mais seulement s’il a respecté quelques conditions.(il ne doit pas conduire en état d’ivresse par exemple)

ensuite, une fois qu’on a choisi son assurance, il faut se présenter vers un établissement d’assurance et présenter la carte grise de son scooter, ainsi que sa carte d’identité.

À savoir sur l’assurance scooter pas chère

Le scooter est la meilleure solution pour se déplacer rapidement et efficacement dans les bouchons ainsi arrivé à temps à destination, mais avant cela, il faudrait bien l’assurer.

Trouver une assurance pas chère n’est pas toujours facile, notamment celle de bonne qualité.

En effet, sur internet on peut trouver des assurances pas chères, mais le problème c’est que la qualité des services n’est pas au rendez-vous, ainsi on fera face à plusieurs points négatifs.

Si on trouve donc une assurance pas chère sur internet, il est certain de passer son temps à réclamer durant des heures par téléphone pour obtenir ses droits. Un autre point négatif, c’est qu’il est possible de présenter son problème seulement en ligne, notamment par mail ou par chat.

Il faut donc bien chercher, prendre en compte les guides comparatifs ainsi que les avis des clients sur chaque site d’assurance pas chère.

Les risques liés à la conduite d’un scooter sans BSR ou assurance

On sait tous que conduire un scooter peut engendrer de nombreux risques, notamment si ce dernier n’est pas assuré ou le conducteur est sans permis de conduire.

Avant 2017, un conducteur de scooter sans permis de conduire devait payer une amende de 15 000 euros, en plus d’un an de prison. Actuellement, il doit payer une amende de 800 euros en maximum 15 jours, et l’amende peut être majorée à 1600 euros en cas de non-paiement dans les 45 jours.

De plus, en cas de récidive, l’amende peut arriver jusqu’à 3750 euros, en plus d’autres peines telles qu’interdire de repasser le permis pendant longtemps, suspendre le permis, confisquer le véhicule…

Pour finir, on comprend par notre article qu’il est totalement légal et possible d’assurer son scooter sans BSR, car toutes les compagnies d’assurances l’acceptent. Il est juste conseillé de faire le bon choix de son assurance en prenant en considération les avis des clients.